Free access
Issue
J. Chim. Phys.
Volume 95, Number 2, February 1998
Page(s) 208 - 215
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jcp:1998123
DOI: 10.1051/jcp:1998123


J. Chim. Phys. Vol. 95, N°2  p. 208-215

Signal-to-noise enhancement when $T_2 \neq T_1$ a new investigation of the pulse sequence deft

C. Carlotti1, F. Taulelle1 and E. Aubay2

1  RMN et Chimie du Solide, UMR 50 du CNRS, Université Louis Pasteur, 4 rue Blaise Pascal, 67070 Strasbourg cedex, France
2  Centre de Recherches d'Aubervilliers, 52 rue de la Haie Coq, Rhône-Poulenc Chimie, 93300 Aubervilliers, France

Abstract
Very long experimental times are necessary in order to obtain NMR spectra when the observed nuclei present important spin-lattice relaxation times. DEFT sequence allows for reduction of acquisition time though increasing the signal to noise ratio. An analytical approach is proposed for which optimal conditions of usage has been defined for the special case of $T_2\ll T_1$. To obtain full maximization it is necessary to use linear prediction. At last a 2D exchange experiment using DEFT is presented.

Résumé
Lorsque le noyau observé possède un temps de relaxation longitudinale élevé, l'obtention de son spectre RMN demande une durée d'expérience importante. La séquence DEFT permet de diminuer cette durée d'expérience tout en augmentant le rapport signal sur bruit. Une approche analytique est proposée pour laquelle nous avons établi les conditions d'optimisation de cette séquence dans le cas où $T_2\ll T_1$. Il est nécessaire pour l'optimisation maximum d'envisager l'utilisation de prédiction linéaire. Nous présentons enfin les résultats d'une expérience d'échange à deux dimensions dans laquelle la séquence DEFT a été introduite.


Key words: DEFT -- signal-to-noise enhancement -- relaxation
Contents

© EDP Sciences 1998