Free access
Issue
J. Chim. Phys.
Volume 95, Number 4, April 1998
Page(s) 778 - 781
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jcp:1998195
DOI: 10.1051/jcp:1998195


J. Chim. Phys. Vol. 95, N°4  p. 778-781

La distribution des émetteurs $\alpha$ peu solubles déposés après inhalation dans les tissus pulmonaires : nouveaux abords méthodologiques

F. Guezingar, L. Le Foll, I. Bailly and P. Fritsch

CEA, DSV/DRR/SRCA, Laboratoire de Radiotoxicologie, BP. 12, 91680 Bruyères-le-Châtel, France

Abstract
We have developed an autoradiographic method to provide representative images of dose rate and dose distribution in the lungs after actinide oxide inhalation. This was based on the study of 30  $\mu$m thick dry sections obtained from 200  $\mu$m thick cryostat sections. In this case, solid track detector had a recording yield similar to that obtain for 5  $\mu$m thin sections and the resolutions was less than 90  $\mu$m. Using this method, we visualized a heterogeneous particle distribution as soon as 3 months after exposure of rats to (U, Pu)O 2 aerosols.

Résumé
Nous avons dévéloppé une méthode autoratiographique pour visualiser de manière représentative le débit et la répartition de la dose $\alpha$ délivrée aux poumons après inhalation d'oxydes d'actinides. Elle est basée sur l'étude de coupes sèches d'environ 30  $\mu$m d'épaisseur obtenues à partir de coupes congelées (200  $\mu$m). Dans ce cas, le détecteur solide de traces à un rendement similaire à celui obtenu pour des coupes fines et une résolution inférieure à 90  $\mu$m. Cette méthode met en évidence chez le rat une hétérogénéité de la distribution des particules dès trois mois après l'exposition à des aérosols de (U,Pu)O 2.


Key words: autoradiographie -- poumons -- inhalation -- oxydes d'actinides -- dosimétrie
Contents

© EDP Sciences 1998