Free access
Issue
J. Chim. Phys.
Volume 96, Number 5, May 1999
Page(s) 797 - 809
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jcp:1999171
DOI: 10.1051/jcp:1999171


J. Chim. Phys. Vol. 96, N°5  p. 797-809

Pyrolyse du 1,2-dichloroéthane vers 500  $^{\circ}$C

M. Salouhi1, P.M. Marquaire2 and G.M. Côme2

1  Département Génie des Procédés, École Mohammadia d'Ingénieurs, avenue Ibn Sina, BP. 765, Agdal, Rabat, Maroc
2  Département de Chimie-Physique des Réactions, UMR 7630 CNRS, INPL-ENSIC et Université de Nancy I, 1 rue Grandville, BP. 451, 54001 Nancy cedex, France

Abstract
The pyrolysis of 1,2-dichloroethane (DCE) was studied at very low conversion (10 -5-10 -6) by means of a perfectly stirred reactor at 520 and 490  $^{\circ}$C, at pressures of DCE between 6 and 17 Torr and space times between 1.3 and 7 s. According to the nature of the reactor walls (new or conditionned) and to the temperature, an induction period is, or is not observed. Experimental results are explained by an homogeneous long chain free radical mechanism, completed by heterogeneous termination reactions. Values of homogeneous and heterogeneous kinetic parameters are deduced from the experimental results.

Résumé
La pyrolyse du 1,2-dichloroéthane (DCE) a été étudiée à très faible conversion (10 -5-10 -6) à l'aide d'un réacteur continu parfaitement agité, à 520 et 490  $^{\circ}$C, des pressions de DCE comprises entre 6 et 17 Torr, et des temps de passage compris entre 1,3 et 7 s. Selon la nature des parois du réacteur (neuves ou conditionnées) et la température, on observe ou non une période d'induction pour la réaction. Les résultats expérimentaux sont interprétés à l'aide d'un mécanisme radicalaire homogène en chaînes longues, complété par des réactions de terminaison hétérogènes. Des valeurs de paramètres cinétiques homogènes et hétérogènes sont déduites des données expérimentales.


Key words: 1,2-dichloroéthane -- pyrolyse -- période d'induction -- mécanisme radicalaire -- effets de parois
Contents

© EDP Sciences 1999